L’origine solaire de la loi.

mbog_bassongCes premiers principes qui touchent l’Univers apparaissent liés à l’énergie solaire. Mancini le mentionne dans son analyse et fait intervenir Maât sous la forme de cette énergie :

« Nous ne pouvons nier l’évidence de l’intérêt manifesté par l’Egypte antique pour l’aspect énergétique du cosmos et du groupe humain,  essentiellement sous forme d’énergie solaire (Maat).»

Pour comprendre le sens des images, il faudrait avoir présent à l’esprit que Maât est la fille de(dieu soleil) dont l’embrasement continuel diffuse l’énergie solaire. Or Cette énergie retourne au soleil. Ainsi, Maât, fille d’Atoum-Râ fonde la symbolique de l’offrande égyptienne : elle rend au Soleil ce qu’il donne. Aussi, par la prière divine, les prêtres font-ils remonter Maât à Dieu. A l’éternité cosmique du Soleil qui illumine l’humanité par ses rayons diffusés  correspond l’éternité sociale et religieuse, dont les prêtres reproduisent les actes d’allégeance divine. Les deux mondes s’interpénètrent par une analogie structurale de l’Ordre cosmique qui rencontre la forme que prend la pensée.

En somme, autant Maât renvoie vers le Soleil les rayons préalablement émis et autant ces rayons reviennent en son centre auto-générateur : le principe justifie la fonction qui prend une forme car il est question d’agir pour qui agit. Entre les deux, il existe une fonction qui procède de l’ensemble des forces en jeu et dont l’équilibre constitue Maât, la déesse de la Vérité-Justice, fille du dieu Soleil pourvoyeur d’énergie sur toute la création par le biais de ses rayons.

Cet enjeu de dieu a aussi prévalu dans l’entendement humain comme le creuset de la science et de la conscience de l’Être. Son cadre épistémologique se pose comme une entreprise clairement formulée par l’esprit en quête de vérité. Alexandre Piankoff écrit à juste titre :

« On ne peut guère alors parler de religion au sens moderne du mot, mais bien plutôt d’une cosmologie, d’une physique véritable, à laquelle personne n’échappait ni ne pouvait échapper, pas plus qu’on échappe de nos jours aux lois de la thermodynamique. »

En d’autres termes, la religion solaire est intrinsèquement liée à la connaissance de loi de l’Univers, Maât, telle que formulée par les savants Egyptiens.

1 commentaire

Classé dans REFLEXIONS

Une réponse à “L’origine solaire de la loi.

  1. Malik Ambar

    Merci professeur Bassong. J’attends votre prochain texte avec un grand plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s